Actualité des auto entrepreneurs

Auto-entrepreneur, un statut adapté aux travailleurs saisonniers

Publié le

C’est l’été, une des périodes de référence, avec l’hiver, pour les saisonniers. Comment gérer son entreprise lorsqu’on est travailleur saisonnier et qu’on exerce son activité professionnelle seulement une partie de l’année ? Quel statut est le plus adapté pour un saisonnier ? Le régime spécifique de l’auto-entreprise avec sa flexibilité et sa facilité de fonctionnement semble très approprié pour les saisonniers. Tour d’horizon de ce statut et des avantages pour un saisonnier.

Devenez auto-entrepreneur
En 5 minutes

Je crée mon activité

Qu’est-ce qu’un saisonnier ?

Un saisonnier est un travailleur indépendant, entrepreneur, qui exerce son activité professionnelle une partie de l’année seulement car son activité correspond à une saison particulière, ou s’exerce dans un lieu spécifique.

Exemples : cueilleur de fruits et légumes, vendanges, moniteur de ski, vendeurs ambulants, accompagnateurs, plagistes, guides pour des excursions, faire les marchés, etc.

Souvent, d’une année sur l’autre, le saisonnier travaille aux mêmes périodes de temps (tout l’été ou tout l’hiver, par exemple).

Avantages du statut auto-entrepreneur

  • Le statut d’auto-entrepreneur est souple et permet de jongler entre des périodes de travail pleines et d’autres creuses.
  • Vous bénéficiez du régime micro-social simplifié.
  • En effet, un des avantages principaux de ce statut est que vous ne payez des cotisations sociales et fiscales que sur ce que vous touchez.
  • Ainsi, pendant l’intersaison, les mois où vous ne travaillez pas, vous n’avez pas à payer de cotisations sociales et fiscales puisque vous déclarez un chiffre d’affaires nul.
  • Néanmoins, vous restez affilié à la Sécurité sociale des indépendants.
  • L’augmentation des plafonds du statut d’auto-entrepreneur ont été bénéfiques pour les saisonniers, avec plus de marge sur votre chiffre d’affaires.

Attention  Avant d’opter pour la création d’une auto-entreprise, tâchez d’estimer si vos revenus respecteront les plafonds inhérents au statut d’auto-entrepreneur.

Bon à savoir  Déclarez bien un chiffre d’affaires nul. Il ne faut surtout pas oublier de faire votre déclaration, sous peine d’être radié.

Les travailleurs saisonniers qui choisissent un autre régime que celui d’auto-entrepreneur doivent prendre une décision importante pendant l’intersaison. Ils peuvent cesser temporairement leur activité, se faire radier du RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) ou du RM (Registre des Métiers) ou encore ne pas faire de déclaration. Considérant cela, autant devenir auto-entrepreneur puisque le régime micro-social simplifié permet de pallier à ces questions. N’oubliez pas que les cessations temporaires d’activité et les reprises d’activité sont payantes !

Devenez auto-entrepreneur
En 5 minutes

Je crée mon activité

Veuillez patienter, traitement en cours...