Actualité des auto entrepreneurs

Partir en vacances quand on est auto-entrepreneur

Publié le

Ça y est, c’est l’été et la saison des vacances ! Deux mois de repos pour les enfants, plusieurs de vos amis dont les entreprises ferment en août, vos connaissances qui partent lézarder 3 semaines… Mais comment gérer ses vacances quand on est auto-entrepreneur ? Peut-on en prendre ? Doit-on en prendre ? Comment en informer ses clients ? Et surtout quel impact financier sur votre auto-entreprise ?

Devenez auto-entrepreneur
En 5 minutes

Je crée mon activité

Faire une pause est bénéfique

En tant qu’auto-entrepreneur, vous le savez bien, il faut être sur tous les fronts. Démarcher des clients et les fidéliser, gérer la comptabilité, faire le suivi administratif des prestations que vous avez fournies, etc. Vous vous devez d’être énergique, dynamique, créatif, disponible et le tout sans faire de burn-out ! C’est un sacré défi, surtout dans les premiers temps ou tant que votre auto-entreprise n’est pas viable. Si ce n’est pas vous qui travaillez, personne ne va le faire à votre place. Alors, dans ces conditions, prendre des vacances peut sembler être une option. Pourtant, nous vous recommandons d’apprendre à vous arrêter et à prendre du recul. Une pause est toujours bénéfique car, en vous économisant, elle vous recharge en énergie et en idées. Il suffit parfois même de quelques jours pour revenir avec une capacité de travail renouvelée qui sera profitable à votre business.

Si les salariés classiques ont une moyenne de 5 semaines de congés par an, les auto-entrepreneurs en prennent généralement moins. Pesez les pour et les contre dans la balance et considérez ce qui est le mieux pour vous.

S’organiser pendant son absence

Si vous vous décidez à vous accorder des vacances, pour votre bien et celui de votre auto-entreprise, prenez soin de vos clients. Nous vous conseillons de prévenir vos clients plusieurs semaines à l’avance pour éviter de les surprendre. Ne partez pas sans avoir rempli vos obligations vis-à-vis d’eux pour qu’ils sachent qu’ils peuvent compter sur vous (finalisez commandes, prestations,…). Et, même si vous êtes en vacances, gardez un œil sur vos e-mails au cas où une nouvelle opportunité tombe ou en cas d’urgence chez un de vos clients. Si vous souhaitez vraiment couper, envisagez de faire appel à quelqu’un qui fasse office de secrétaire et déléguez.

Pas de congés payés pour les auto-entrepreneurs

C’est là que ça devient compliqué. En effet, les auto-entrepreneurs ne sont pas considérés comme des salariés. La décision de prendre des vacances ou de ne pas travailler les jours fériés est de votre responsabilité. Cela signifie que vous n’aurez pas de rémunération pendant vos congés contrairement aux salariés classiques. Souvent, prendre des vacances quand on est entrepreneur est perçu comme une pure perte de chiffre d’affaires. Pour ces raisons, les entrepreneurs ne s’autorisent pas à partir en congés.

Selon notre expérience, un peu d’organisation peut aider à pallier cet inconvénient. Par exemple, vous pouvez prendre en compte l’absence de congés payés pour reporter durant toute l’année sur vos diverses prestations un montant qui vous servira lors de vos vacances. Autrement, vous pouvez aussi apprendre à provisionner afin d’avoir des sous de côté vos vacances venues.

Le cas particulier des auto-entrepreneurs salariés

Nous vous en parlions dernièrement, si vous êtes auto-entrepreneur salarié vous êtes régi par un contrat de travail dépendant du Code du Travail. Au titre de votre emploi salarié, vous bénéficiez de congés payés.

Devenez auto-entrepreneur
En 5 minutes

Je crée mon activité

Veuillez patienter, traitement en cours...