Actualité des auto entrepreneurs

Auto-entrepreneur : quel compte en banque ouvrir ?

Publié le

Dans un souci de lisibilité et traçabilité, depuis le 1e janvier 2015, tout auto-entrepreneur doit avoir un compte en banque. Cette obligation vous permet aussi d’évaluer la viabilité financière de votre activité et de mieux effectuer votre comptabilité. Nous répondons aux questions que vous pourriez vous poser. Quel type de compte en banque doit avoir une auto-entreprise ? Pourquoi ? Sous quels délais ouvrir ce compte ? 

Un compte bancaire spécifique pour votre auto-entreprise

La loi n°2014-1554 du 22 décembre 2014 de financement de la sécurité sociale pour 2015 stipule que les travailleurs indépendants doivent ouvrir un compte en banque dédié à leur activité entrepreneuriale (art. L133-6-8-4 du Code de la sécurité sociale). Il devient donc obligatoire pour les auto-entrepreneurs d’avoir un compte professionnel, indépendant et distinct de leur compte privé. La séparation des comptes bancaires permet de suivre plus lisiblement les transactions financières liées à l’auto-entreprise et de limiter la fraude. Un des avantages du statut auto-entrepreneur est de bénéficier d’une comptabilité simplifiée, mais pour que la gestion comptable soit transparente l’obligation de comptes séparés a été mise en place.

Bon à savoir  Depuis la loi Sapin 2 du 14 juin 2016 (art. 127), vous disposez d’un an maximum après la création de votre entreprise pour ouvrir un compte en banque dédié à votre activité professionnelle

Quelles opérations effectuer avec le compte en banque de mon auto-entreprise ?

Le compte bancaire de votre auto-entreprise sert aux encaissements et décaissements liés à votre activité. Autrement dit, vous pouvez y encaisser vos factures, payer vos cotisations sociales et fiscales d’auto-entreprise, vous rémunérer, solliciter des solutions de financements (crédit, prêt, etc.) ou encore assurer les dépenses d’exploitation de votre auto-entreprise.

Est-ce nécessaire d’ouvrir un compte professionnel ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous n’êtes pas obligé d’ouvrir un compte professionnel, sauf si vous avez choisi le statut de l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). La seule obligation que vous avez est de séparer votre compte privé du compte lié à votre auto-entreprise. Cela peut se faire par l’ouverture d’un compte « particulier » classique.

Cependant, vous pouvez souhaiter souscrire à un compte professionnel pour bénéficier des avantages suivants : autorisations de découverts plus adéquates à votre activité, suivi par un conseiller, prêts pour les professionnels, mise à disposition d’un terminal de paiement, utilisation de chèques et de CB au nom de l’auto-entreprise.

Veuillez patienter, traitement en cours...